Airbus : une grosse commande de plus pour l’A320 remotorisé

09/03/11

ILFC, le numéro un mondial de la location d’avions, a annoncé hier une commande de 100 avions A320 NEO. Mais il annule dans le même temps une commande précédente de10 Airbus A380 et il achète aussi des Boeing.

La nouvelle version de l’Airbus A320, remotorisée pour réduire sa consommation de carburant, commence à séduire vraiment les acheteurs. Hier soir, le numéro un mondial de la location d’avions, ILFC, filiale de l’assureur américain AIG, a annoncé avoir conclu un accord avec l’avionneur européen pour lui acheter 100 appareils : 75 A320 NEO et 25 A321 NEO, modèle élargi de l’A320.

L’A320 remotorisé franchit ainsi le cap des 300 commandes depuis son lancement commercial, en décembre. C’est la première fois que ce moyen-courrier est acheté par une compagnie de leasing, un passage obligé dans la carrière des best-sellers de l’aéronautique. C’est aussi la première commande pour le NEO dans sa version A321.

Pour la première fois également, le client a indiqué hier quel moteur allait équiper les appareils. En l’occurence « 60 d’entre eux seront dotés d’un moteur Pratt & Whitney », précise ILFC. La société américaine remporte ainsi le premier contrat, face au Leap X de CFM International.

Journée faste pour Boeing

Ces 100 appareils représentent quelque 9,5 milliards de dollars au prix catalogue. Pour ILFC, qui est dirigé par un ancien d’Airbus, Henri Courpron, il ne s’agit cependant pas d’un coût supplémentaire. Les 100 NEO vont en effet se substituer à une commande antérieure de 10 très gros porteurs Airbus A380, pour laquelle le loueur avait déjà versé une avance, et qui est annulée.

Par ailleurs, pas question pour ILFC de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Hier, le loueur d’avions a également dévoilé un accord d’achat de 33 moyens courriers 737-800 à Boeing. Cette commande représente 2,6 milliards de dollars au prix catalogue. Les avions devraient « commencer à être livrés en 2012 ».

Pour Boeing, la journée d’hier a été très faste. Outre ILFC, deux compagnies chinoises ont en effet accordé leur confiance au géant américain, au premier jour du Salon aéronautique « Asian Aerospace » de Hong Kong. Air China s’est engagé à acheter 5 Boeing 747-8 passagers, la nouvelle version allongée du célèbre « jumbo jet », d’une valeur totale, au prix catalogue, de 1,5 milliard de dollars. C’est la première fois qu’une compagnie chinoise passe commande du B747-8, qui doit effectuer son premier vol d’essai le 21 mars et dont la version passagers ne compte, pour l’heure, que deux compagnies clientes pour 25 exemplaires, auxquels s’ajoutent 8 en version VIP et 79 en version cargo. Pour l’emporter face à l’Airbus A380, Boeing a fait « des concessions substantielles au niveau du prix », selon Air China.

« Air China opère des Boeing 747 depuis les années 1980 », a souligné son vice-président, He Li, qui ne ferme toutefois pas la porte à une commande complémentaire d’A380. « Nous y réfléchissons tout les jours », affirme-t-il.

L’autre annonce est beaucoup plus lucrative, même s’il s’agit, là encore, d’un engagement d’achat qui doit encore être validé par Pékin. Elle porte sur 38 appareils long-courriers (6 B777 gros porteurs et 30 787-900 et 2 787 VIP) pour Hong Kong Airlines, d’une valeur totale de 8,5 milliards de dollars.

Bruno Trevidic , Les Echos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :