Les commandes d’Armes de l’Algérie attisent la concurrence entre les pays européens

le 14.03.11 | 10h39

L’Algérie est parmi les plus importants importateurs d’armes dans le monde durant la période 2006-2010. L’Institut International de Recherche sur la Paix de Stockholm (SIPRI) a révélé, lundi, que les importations d’armes de l’Algérie durant cette période ont été « particulièrement importantes ».

« Sur la période 2006–2010, les importations d’armes par les Emirats Arabes Unis, Israël, l’Egypte et l’Algérie ont été particulièrement importantes. Au vu des commandes récemment passées et des projets d’acquisition annoncés, on s’attend à ce que les importations marocaines et saoudiennes connaissent une augmentation significative ces prochaines années », indique ainsi le SPIRI dans un communiqué de presse rendu public lundi sur son site internet.

Selon ce communiqué, l’Algérie ainsi que « les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient représentent, pour les exportateurs d’armes, des marchés lucratifs potentiels compte-tenu des profits réalisés ces dernières années grâce à leurs ressources naturelles. Les tensions internes et inter-étatiques nourrissent aussi bien une demande croissante que des inquiétudes certaines », expliquent les experts du SPIRI.

Ces experts révèlent également que « l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni se disputent les commandes d’équipement naval passées par l’Algérie ».  Cette concurrence sévère prouve, selon  le Dr Paul Holtom, Directeur du Programme de recherche sur les transferts d’armes du SIPRI, « qu’il existe une véritable compétition des exportateurs d’armes quant aux marchés à gros budget qu’ils pourraient passer avec l’Asie, le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Amérique Latine ».

Il est à signaler, par ailleurs, que « le volume moyen des transferts d’armes dans le monde sur la période 2006-2010 était de 24% supérieur à celui de la période 2001–2005 », précise le communiqué du SPIRI.

Pour la période 2006-2010,  les 4 premiers importateurs d’armes classiques se situent en Asie : L’Inde avec 9% de l’ensemble des importations, la Chine (6%), la Corée du Sud (6%) et le Pakistan (5%). « Ces pays ont importé et continuent de recevoir une variété d’armes lourdes conventionnelles, et notamment des avions de combat et des systèmes navals », relève le SPIRI.

Rappelons enfin que le SIPRI est un « institut international indépendant de recherche sur les confits armés, les armes et leur contrôle et le désarmement ». Sa principale mission est de fournir « des données, des analyses et des recommandations – qui reposent sur des informations accessibles dans des sources ouvertes – aux décideurs politiques, chercheurs, médias et tout public intéressé », lit-on sur spiri.org.

Abderrahmane Semmar

Source: El Watan.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :