New Delhi aurait pré-sélectionné le Rafale et l’Eurofighter

27/04/11 | 20:28 | Alain Ruello

L’Inde serait sur le point d’annoncer la listes des finalistes pour son méga-appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 avions de combat.

New Delhi est sur le point d’annoncer la liste des finalistes pour son méga-appel d’offres portant sur l’acquisition de 126 avions de combat, affirmaient ce mercredi plusieurs sites Internet indiens. Les deux appareils encore en lice seraient le Rafale de Dassault et l’Eurofighter du consortium EADS-BAE Systems-Finmeccanica. Les quatre autres prétendants n’auraient pas passé les tests techniques. Ce qui paraît surprenant au regard des avions en cause : le F16 de Lockheed Martin, le F18 de Boeing, le Mig 35 de Mig et le Gripen de Saab. Néanmoins, ce dernier a confirmé ne pas avoir été retenu.

Compte tenu de son importance – on évoque le chiffre de 10 milliards de dollars -, cet appel d’offres suscite de nombreuses rumeurs. Néanmoins, cela fait plusieurs semaines que dans les milieux de la défense à New Delhi, on laisse entendre que les préférences de l’armée de l’air indienne vont au Rafale et à l’Eurofighter.

Le ministère de la Défense aurait écrit mercredi aux deux constructeurs pour leur demander de repousser la date de validité de leurs offres au-delà du 28 avril à minuit, date limite fixée pour tous les concurrents. Il n’en aurait pas été de même pour les quatre autres.

L’extrême prudence reste de mise. Mais si l’information se confirme, Washington devrait user de toute sa puissance diplomatique pour contester l’élimination de ses deux champions, Boeing et Lookheed.

Pour Dassault en revanche, ce serait plus que bienvenu pour relancer les chances d’exporter son avion de combat. D’autant que la diminution annoncée des livraisons de jets civils au premier trimestre s’est traduite par une chute de 21 % du chiffre d’affaires, à 646 millions d’euros. L’avionneur n’a livré que 9 Falcon, contre 17 au premier trimestre 2010, et 2 Rafale au lieu de 3.

ALAIN RUELLO ET PATRICK DE JACQUELOT (À NEW DELHI)

Source : Les échos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :