Alenia veut lancer un gros turbopropulseur

Publié le 12 mai 2011

Marie Tison

(Montréal) Bombardier hésite, son concurrent européen ATR hésite, mais Alenia Aeronautica serait prête à construire un appareil turbopropulsé de 90 places.

C’est ce que le chef de la direction de l’entreprise italienne, Giuseppe Giordo, a indiqué au cours d’une entrevue accordée au magazine spécialisé Flight International.

Alenia appartient au grand groupe italien Finmeccanica. Elle a fondé une co-entreprise, ATR (Avions de transport régional), avec le géant européen EADS. ATR fabrique des avions régionaux turbopropulsés de 70 places qui font une chaude concurrence aux appareils Q400 de Bombardier.

ATR étudie depuis des années l’idée de lancer un appareil de 90 places, mais plus tôt cette année, son grand patron, Filippo Bagnato, a indiqué que l’entreprise préférait pour l’instant se concentrer sur les appareils de 70 places.

M. Giordo a affirmé qu’Alenia ira seule de l’avant avec un appareil de 90 places si EADS ne veut pas tenter l’aventure.

Bombardier étudie également la possibilité de lancer un appareil turbopropulsé de 90 places, mais ses ressources en ingénierie sont présentement utilisées à leur plein potentiel, avec le développement d’une série de nouveaux appareils, soit la CSeries, le biréacteur d’affaires de taille moyenne Learjet 85 et les luxueux biréacteurs d’affaires Global 7000 et Global 8000.

Source: La Presse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :