Drones : Cassidian et Turkish Aerospace s’allient pour le programme Talarion

12/05/2011
EADS a trouvé un nouveau partenaire pour son concept de drone Talarion, qui pourrait notamment servir dans la surveillance des approches maritimes et la lutte contre la piraterie. Hier, Cassidian, filiale du groupe européen, a annoncé la signature d’un protocole d’accord (MoU) avec Turkish Aerospace Industries, à l’occasion du salon IDEF, à Istanbul. Ce Memorandum of Understanding vise à renforcer la présence de la Turquie dans les programmes internationaux relatifs aux drones, et plus particulièrement sur le Talarion, pour lequel les partenaires sont convenus d’une coopération.

Le programme européen Talarion porte sur le développement d’un drone de nouvelle génération de type MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) permettant d’exécuter des missions de surveillance et de reconnaissance sans pilote, conformément aux besoins exprimés initialement par la France, l’Allemagne et l’Espagne. Ce biréacteur de 7 tonnes et 28 mètres d’envergure, conçu pour opérer dans un espace aérien civil, a été imaginé pour intervenir dans différentes missions de sécurité, comme la lutte contre la piraterie et le narcotrafic, la protection des frontières ou la gestion des catastrophes naturelles et écologiques. Il pourrait, également, être armé pour des missions de combat, une capacité déjà opérationnelle chez les Américains et que les forces européennes, en retard en matière de drones, souhaitent acquérir à terme.

Un premier prototype du Talarion est actuellement en cours de développement. Aux côtés des partenaires européens, le sous-secrétariat de l’industrie de la Défense turc a consenti d’importants investissements et de grandes entreprises du pays, emmenées par Turkish Aerospace, ont intégré l’équipe du programme du prototype. Dans cette optique, Cassidian a spécialement créé une plateforme partagée pour les ingénieurs français, espagnols, turcs et allemands, ainsi que les fournisseurs principaux. A l’heure actuelle, quelque 160 ingénieurs coopèrent au sein de cette plateforme Talarion, le premier vol du prototype étant prévu en 2014.

Source: Mer et Marine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :