Innovation : Création d’un centre de recherche technologique chez DCNS

11/05/2011
Dans le cadre de sa stratégie en faveur de l’innovation, DCNS a décidé de fédérer ses activités de recherche technologique au sein d’une même structure. Baptisée DCNS Research, cette entité, localisée à Toulon et Nantes, compte 120 ingénieurs et techniciens, un effectif appelé à croître dans les prochains mois. Les personnels proviennent notamment du Centre d’Etude des Structures et Matériaux Navals (CESMAN), situé sur le site DCNS d’Indret et qui compte une cinquantaine de personnes. S’y ajoutent Sirhena, société nantaise forte de 55 salariés et reprise en décembre 2007 par le groupe naval. Enfin, DCNS Research va intégrer le pôle de recherche dédié aux signaux acoustiques au Mourillon, ainsi qu’une équipe du site de Bagneux.
DCNS Research se consacre aux grands thèmes de recherche technologique applicables aux domaines du naval de défense et de l’énergie : hydrodynamique, matériaux, structures, discrétion acoustique, électromagnétisme, algorithmes… Les travaux menés portent, par exemple, sur la prédiction des mouvements de houle grâce au développement de modèles hydrodynamiques (utile notamment pour les drones embarqués), la connaissance du comportement et de la fiabilité des navires quel que soit l’état de la mer (pour la sécurité des équipages et de l’environnement), la mise au point d’un matériau intelligent remplissant plusieurs fonctions (structure, antenne, furtivité…) qui nécessitaient jusqu’à présent le recours à plusieurs matériaux différents ; ou encore la résistance à l’environnement marin, sur de longues durées, des éoliennes flottantes et des grandes hydroliennes.

8% du chiffre d’affaires investi dans la R&D

« Nous avons l’ambition de doubler notre chiffre d’affaires d’ici dix ans. Dans cette optique, l’innovation représente un facteur majeur de satisfaction de nos clients et de différenciation à l’égard de nos concurrents. C’est pourquoi nous sommes déterminés à conforter notre leadership dans ce domaine. La création de DCNS Research s’inscrit dans notre très dynamique politique d’innovation. Celle-ci irrigue non seulement nos départements techniques mais aussi nos activités commerciales, industrielles et de services », explique Patrick Boissier, président de DCNS, qui consacre plus de 200 millions d’euros à la R&D, soit environ 8% de son chiffre d’affaires.
L’annonce de la création de la nouvelle structure est intervenue hier, au lendemain de la décision du gouvernement de sélectionner l’Institut de Recherche Technologique (IRT) Jules Verne pour les financements accordés dans le cadre du Grand Emprunt. Devant être implanté à Bouguenais, près de Nantes, la création de cet IRT, dédié aux technologies de conception et de production des structures complexes, a été soutenue par DCNS. Le groupe réfléchit d’ailleurs à l’intégration dans cette structure des moyens de son nouveau centre de recherche technologique. Dans cette perspective, le transfert d’une partie des activités de DCNS Research (CESMAN et Sirehna) sur le site de l’IRT pourrait intervenir à l’horizon 2014.

Source: Mer et Marine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :