Pilatus vend et livre le Qatar, l’Arabie Saoudite et Botswana

Selon un article de la Neue Zürcher Zeitung du 29 avril, le gouvernement a accordé le 20 avril à la fabrique d’aviation Pilatus à Stans la vente de douze avions d’entraînement militaire de type PC-21 au Qatar.

Le gouvernement a également autorisé la livraison de deux Pilatus à l’ Arabie Saoudite. En qualité de ministre responsable de l’Economie, Johann Schneider-Ammann avait classé l’affaire comme confidentielle, il n’y a pas eu d’informations officielles à ce sujet.

Le public n’ été informé que par le biais d’ indiscrétions sur les exportations dans les pays arabes, a indiqué la NZZ. Au même moment, l’entreprise Pilatus a annoncé qu’elle pourrait livrer cinq avions d’entraînement PC-7 d’une valeur de 40 millions de francs au Botswana.

Le Groupe pour une Suisse sans Armée a répliqué en relevant que le Botswana était régulièrement mis au pilori en raison «d’atteintes flagrantes aux droits de l’homme» et que malgré ses problèmes sociaux dramatiques ce pays consentait d’énormes dépenses en armement. Le secrétariat d’État à l’économie avait accepté la transaction, mais n’a pas voulu prendre position sur les détails de l’affaire «en raison du secret professionnel»

Source: swissinfo.ch.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :