Le Qatar et le Koweit intéressés par le Rafale

Le 09 janvier 2012 par Barbara Leblanc

C’est le ministre de la Défense, Gérard Longuet, qui l’annonce, précisant que ces deux pays attendent la décision des Emirats arabes unis, en négociation depuis des années.

« Le Koweit et le Qatar sont en effet intéressés mais ils ne le seront vraiment que si manifestement les Emirats arabes unis se jettent à l’eau ». A travers ces déclarations, le ministre de la Défense reformule aussi le vœu qu’Abou Dhabi se décide dans des délais qui permettent à deux voisins de prendre des décisions.

En novembre dernier, les Emirats arabes unis avaient jugé l’offre de Dassault comme non compétitive, ouvrant à la concurrence ce marché considéré comme acquis par les Français. Selon le ministre, tout n’est pas perdu pour autant. « Le GIE Rafale (groupement d’intérêt économique qui associe Dassault et les équipementiers Thales et Safran) a un travail considérable à mener (mais) aucune rupture de négociation n’est constatée » ni en Inde, ni aux Emirats ni au Brésil », souligne-t-il.

Le ministre reconnaît tout de même que le Brésil qui a besoin de 36 appareils donne actuellement la priorité à sa marine, et à la construction de quatre sous-marins Scorpène notamment. Reste l’Inde, pays dans lequel le Rafale est en concurrence avec l’appareil du consortium européen Eurofighter.

Selon les experts, le Koweit aurait besoin de 18 à 22 nouveaux avions

Source: L’usine nouvelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :